Commune de Homps - Aude
Port de Homps
Port de Homps
Commune de Homps - Aude
Photo : Anthony Lopez
Commune de Homps - Aude
Photo : Anthony Lopez
Commune de Homps - Aude
Le Saint-Férréol sur le canal du Midi
Commune de Homps - Aude
Photo : Anthony Lopez
Commune de Homps - Aude
Vue de l'église d'Homps
Infos préfectorales

prefecture Aude

Carcassonne, le 19 février 2021

Point hebdomadaire sur la situation sanitaire et recommandations

 Une stabilité de la situation épidémiologique certes constante, mais également relative, avec une nette progression des variants

                  La tendance cette semaine est à une stabilité, voire à une légère baisse des indicateurs. La campagne de vaccination s’accélère. Mais les variants progressent, pouvant laisser présager la menace d’une envolée soudaine des contaminations. Cette incertitude doit nous inciter à la vigilance absolue et à ne pas relâcher nos efforts en respectant strictement les gestes barrières.

                   La situation de la France face à la progression des variants du coronavirus conduit à renforcer les mesures d’isolement et de quarantaine. La durée d’isolement est ainsi portée à 10 jours pour tous les cas confirmés et probables et à 7 jours pour les contacts à risque d’un cas confirmé ou probable.

                  L’heure n’est pas au relâchement. Les contrôles par les forces de l’ordre se poursuivront pour vérifier si les mesures contre l’épidémie de Covid-19 sont respectées, avec un effort particulier sur les ouvertures illégales de bars et restaurants et sur les rassemblements privés par ceux qui seraient tentés de détourner la réglementation par l’usage de lieux privés.

                   La préfète de l’Aude, Sophie ELIZEON, salue les efforts des Audoises et des Audois. Cette vigilance collective ne doit pas être ruinée par une minorité qui crée des risques de cluster en enfreignant les règles sanitaires.

                  Une stabilité de la situation épidémiologique certes constante …

                  Les bilans quotidiens de suivi de l’évolution de l’épidémie dans l’Aude affichent une certaine stabilité. La circulation du coronavirus semble en légère baisse cette semaine avec un taux d’incidence de 155,6 cas pour 100 000 habitants (contre 177,1 la semaine dernière) et un taux de positivité en baisse également à 4,1 % (contre 4,8%).

                  Les chiffres de l’épidémie Covid-19 :

- 154 patients hospitalisées  (versus 149 la semaine dernière)  : 11 en réanimation, 89 hospitalisations liées au Covid et 54  en soins de suite et de réadaptation.

- 580 nouveaux cas détectés (versus 640 la semaine dernière)

Dans les hôpitaux, la situation se stabilise à Carcassonne mais la pression reste forte sur Narbonne.

                  … mais également relative, notamment avec une nette progression des variants

                  Les variants, en revanche, ont largement progressé. Les cas suspectés d’être des variants après analyse par test PCR de criblage comptabilisent 236 variants anglais, 4 variants sud-africains et 1 à déterminer.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 s’accélère

                  Au total, 19224 vaccinations depuis le 5 janvier 2021 (dont 13121 primo-vaccinations). La deuxième injection s’est terminée pour les résidents volontaires en EHPAD.

                  Pour freiner la propagation des variants plus contagieux, le dispositif de traçage des contact et le suivi de l’isolement sont renforcés  :

A côté du traçage des cas contact, les services de l’État ont renforcé le dispositif de la cellule territoriale d’appui à l’isolement puisqu’elle est opérationnelle 7 jours sur 7. Dans la stratégie du « Tester-tracer-isoler », cette plateforme vise à venir en appui aux personnes qui s’isolent face au Covid, qu’elles soient malades ou cas contact. L’objectif est que l’isolement le mieux possible. Il peut être proposée une chambre d’hôtel,n un portage de repas. Depuis lundi 15 février, date de sa mise en place, il y a eu 37 appels.

                  La baisse de l’épidémie est le fruit de l’effort collectif. Cependant la menace des variants pourrait réactiver sa dynamique. Nous devons l’éviter en respectant les gestes barrières. La prudence et la vigilance de chacun sont de mise.

Carcassonne, le 29 Octobre 2020

De nouvelles mesures de confinement et de fermeture applicables sur le territoire national dès vendredi 30 octobre 2020. La France, comme les autres pays européens, doit affronter une deuxième vague de contaminations qui risque d’être plus dure et meurtrière que la première. Au niveau national, le nombre de contaminations a ainsi doublé en une semaine (40 à 50 000 contaminations par jour minimum) et 527 nouveaux décès ont été enregistrés sur la seule journée de mardi.

Dans l’Aude, le taux de positivité s’élève au 28 octobre à 14,9 (contre 4,6 % il y a un mois), et le taux d’incidence est quant à lui passé de 58 à 248,5 en un mois. Alors qu’il y a 15 jours, seule la tranche d’âge des audois de 20 à 30 ans connaissait un taux d’incidence largement supérieur à la moyenne départementale, la circulation du virus se propage désormais de façon très rapide vers les classes d’âges supérieures, et donc vers les populations plus sensibles au virus : ainsi, les taux d’incidence des tranches d’âge 20-30 ans, 30-40 ans et 40-50 ans sont désormais supérieurs à 300. Le taux d’incidence atteint même 504 pour les plus de 90 ans.

Afin de donner un coup de frein à ces contaminations galopantes, le Président de la République a annoncé le 28 octobre de nouvelles mesures de limitation des déplacements et de fermetures d’établissements sur l’ensemble du territoire à compter du vendredi 30 octobre à 0h00, jusqu’au 1er décembre 2020.

➢ Restriction des déplacements

Comme lors du confinement au printemps, le déplacement de toute personne hors de son domicile est interdit sur le territoire national, à l’exception des déplacements pour se rendre à son travail ou dans le cadre de son activité professionnelle, pour l’achat de produits de première nécessité (alimentation, hygiène...), pour un rendez-vous médical, pour motif familial impérieux, ou pour une promenade à proximité du domicile dans la limite d’un kilomètre et d’une heure.

En outre, il sera désormais possible de se rendre dans les services publics pour un rendez-vous, et d’accompagner ses enfants à l’école.

Pour chaque déplacement dérogatoire, la personne devra être munie d’une attestation.

Trois types d’attestation pourront être utilisées selon les cas :

• attestation individuelle : pour tout déplacement à caractère personnel. Les attestations seront directement téléchargeables sur l’application TousAntiCovid (application téléchargeable sur https://bonjour.tousanticovid.gouv.fr/ ) ;

• attestation permanente de l’employeur pour les déplacements professionnels ;

• attestation permanente de l’établissement scolaire pour l’accompagnement des enfants à l’école.

➢ La plupart des ERP resteront fermés, sauf les commerces de produits de première nécessité

La plupart des ERP seront fermés (musées, salles des fêtes, établissements sportifs, restaurants, débits de boissons, campings, hébergements touristiques, …).

Certains établissements pourront rester ouverts (alimentation, entretien véhicules, santé, transports, fournitures agricoles, informatique …).

Les marchés de plein vent ou couverts pourront rester ouverts, sauf interdiction par le préfet en cas de non-respect des mesures sanitaires.

Les cérémonies funéraires pourront se tenir en format extrêmement réduit, les cimetières seront accessibles.

L’activité professionnelle a vocation à se poursuivre normalement, tout en encourageant fortement le recours au télétravail.

➢ Les services publics resteront ouverts

L’ensemble des services publics a vocation à fonctionner normalement. L’accueil sur rendez-vous sera privilégié.

➢ Les établissements scolaires resteront ouverts, sauf pour l’enseignement supérieur

Les crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts, ainsi que les activités périscolaires liées à l’établissement.

➢ Renforcement du port du masque obligatoire et appel au civisme

Le Président de la République l’a dit : « la réussite dépend du civisme de chacun d’entre nous »
La préfète de l’Aude tient encore une fois à rappeler que chacune et chacun est pleinement acteur de la lutte contre la propagation du virus, en respectant strictement ces nouvelles mesures. Elle encourage également le port du masque le plus souvent possible, à l’extérieur, et même chez soi lorsqu’on accueille une personne extérieure au foyer. Elle rend le port du masque obligatoire sur la voie publique dans les communes de

Carcassonne, Narbonne, Castelnaudry, Lézignan-Corbières et Limoux.

La préfète de l’Aude a demandé aux forces de police et de gendarmerie de veiller à la bonne application de ces mesures au cours de contrôles dès vendredi.
Elle rappelle que les activités de loisirs de pleine nature ou les activités sportives n’entrent pas dans le champ des dérogations à la restriction des déplacements prévues par le gouvernement.

➢ Une cellule d’information du public mise en place à la préfecture

Afin de répondre aux questions des habitants et des entreprises, une adresse mail et un numéro de téléphone dédiés sont mis en place et seront opérationnels dès jeudi 29 octobre 14 h.

• Email : pref-covid19@aude.gouv.fr

• N° de téléphone : 04.68.10.29.35

 Les documents :

Occitanie_PER_COVID19_20201029.pdf

Avis ARS Prefet 30102020.pdf

AP011 - 20201030 - Arrêté EUS confinement.pdf

page1image1831168 page1image1831392

Point hebdomadaire sur la situation sanitaire
Seuls les efforts de tous pourront permettre de freiner l’épidémie

Carcassonne, le 5 février 2021

Sophie ELIZEON, préfète de l’Aude, rappelle aux Audoises et aux Audois que nous devons ensemble poursuivre nos efforts pour pour limiter la propagation du virus et éviter un reconfinement. Il tient à chacun d’entre nous de respecter les consignes d’isolement « Tester – Alerter – Protéger » afin de casser les chaînes de transmission. Tous ensemble, faisons tout pour gagner la bataille contre le virus en tenant strictement les gestes barrières.

Il est rappelé que les rassemblements sur la voie publique de plus de 6 personnes sont interdits et que le port du masque est obligatoire dans l’espace public des communes de Carcassonne, Narbonne, Lézignan-Corbières, Castelnaudary et Limoux.

Les forces de l’ordre continueront leurs contrôles pour vérifier la bonne application des règles sanitaires dans les lieux recevant du public. Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont interdits de 18h00 à 6h00 sur l’ensemble du département.

Au niveau national, la situation reste particulièrement fragile avec au quotidien, une moyenne de 20 000 nouvelles contaminations, de 1600 nouvelles hospitalisations et de 320 personnes décédées. Ces chiffres se traduisent par une pression majeure et continue sur les structures hospitalières.

➢ La situation sanitaire demeure toujours préoccupante dans l’Aude

Les indicateurs de surveillance virologique confirment cette semaine une circulation active du virus dans l’Aude. Ces indicateurs se situent actuellement à des niveaux très élevés. Le taux d’incidence reste supérieur à 200 bien qu’il diminue très légèrement avec 209 cas pour 100 000 habitants contre 216,8 la semaine dernière et le taux de positivité baisse également à 5,6 % (contre 5,9%).

Les conséquences se mesurent d’ores et déjà sur les établissements de santé avec des difficultés liées à des rotations trop longues sur des lits d’aval (soins de suite et de réadaptation). Le nombre d’hospitalisations est très préoccupant, atteignant 175 personnes hospitalisées à ce jour (+70 % par rapport à la semaine dernière).
Elles se répartissent de la façon suivante : 112 hospitalisations liées au Covid dont 13 réanimations et 63 personnes en soins de suite et de réadaptation.

Le nombre de décès s’élève à 194 en milieu hospitalier depuis le début de la crise et à 55 résidents d’EHPAD (Établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes).

Le nombre de nouveaux cas détectés connaît également une augmentation avec 779 nouveaux cas positifs recensés.

➢ La campagne de vaccination contre le Covid-19 s’est progressivement accélérée

Au total, 12 236 vaccinations depuis le 5 janvier 2021. Parmi elles, 3858 résidents d’EHPAD, 3 939 professionnels de santé, 3 567 personnes âgées de + de 75 ans et 872 autres (sapeurs-pompiers, personnels des résidences autonomie...) ont été vaccinés. Depuis le début des vaccinations dans les EHPAD il n'y a pas eu de nouveau cluster.

La suspicion de 10 cas COVID variant anglais n'est toujours pas confirmée.

Dans l’Aude, 7 centres de vaccination sont ouverts : le CH de Carcassonne, le CH de Narbonne, le CH de Castelnaudary, la MMG de Lézignan-Corbières, le centre de Limoux, et la MMG de Carcassonne en coordination avec la MSP de Cazilhac.

Deux moyens de prise de rendez-vous sont proposés au public prioritaire de plus de 75 ans : soit par téléphone en composant le 0 809 54 19 19, soit en ligne depuis le site sante.fr . La vaccination est gratuite et recommandée. Le consentement de chaque personne est recueilli au préalable par un médecin.

La vaccination rencontre un enthousiasme très fort, aussi il est demandé aux personnes actuellement éligibles de faire preuve de patience et de renouveler leur demande d’inscription si les appels n’aboutissent pas. Le choix dans le département de l’Aude d’une gestion anticipée et ajustée de l’offre de vaccins et la demande de vaccination permettra de vacciner l’ensemble des publics cibles volontaires sans risque de rupture d’approvisionnement.

Les services de l’État les élus locaux sont d’ores et déjà mobilisés pour identifier dans leurs communes les populations cibles rencontrant des difficultés pour se déplacer vers les centres. Ainsi les solutions de transport proposées par le conseil régional et certaines intercommunalités pourront être mobilisées. De même, des équipes mobiles pourront être déployées dans les secteurs les plus enclavés.

Différents vaccins contre le Covid-19 (Outre Pfizzer et Moderna, Astrazenecca, Janssen) seront livrés en France au cours des prochains mois. Une dynamique est lancée pour produire également des vaccins en France. L’arrivée de ces nouveaux vaccins moins contraignants en termes de stockage et de conservation permettra un déploiement massif de la vaccination.

➢ Rappel de l’importance de poursuivre l’observation des gestes et mesures barrières pendant le déploiement de la campagne de vaccination :

Un des moyens de faire face au virus et qui constitue pour nous tous une véritable source d’espoir, c’est le vaccin. Toutefois, à court terme, ce n’est pas la stratégie de vaccination qui permettra d’éviter un troisième confinement ou non.

Le télétravail est un levier important dans la lutte contre le Covid-19. Il est rappelé la règle du télétravail maximal : toutes les entreprises audoises doivent se mobiliser en urgence et inciter au télétravail pour l’ensemble des activités pour lesquelles c’est possible, comme cela a déjà été mis en œuvre en novembre 2020. L’inspection du travail sera mobilisée pour s’assurer que ces mesures seront prises.

Tant que l’épidémie n’est pas vaincue, la vigilance la plus grande de chacun d’entre nous reste nécessaire pour éviter de propager le virus. Au quotidien, pour se préserver et préserver les autres, c’est chacun d’entre nous qui pouvons agir et non pas subir. Il est impératif de limiter toute prise de risque, de porter un masque, de respecter une distanciation sociale, de se laver les mains très régulièrement ou d’utiliser du gel hydro-alcoolique, de limiter au maximum les contacts sociaux (6 maximum), d’éviter les réunions familiales ou amicales si elles ne sont pas nécessaires, d’arrêter les embrassades, d’aérer régulièrement les pièces...